serigraf ball vue par le magazine Nantes Metropole

  • Serigraf'Blog

ballon sur mesure

in Photography   :   Canon Mark II   :   Adobe Photoshop

Les clients de Serigraf Ball? Des clubs de Ligue 1, comme Bordeaux, Montpellier, Lens, Monaco, de Pro D2, ou de TOP 14 ( Le LOU Rugby), des entreprises comme Kappa, LVMH, Subway... Des pointures.

David Pouilloux
Attention, entreprise innovante et créative! A l'heure où le Mondial brésilien bat son plein, une entreprise nantaise sort des terrains classiques du ballon tristounet et commun. Serigraf Ball propose des ballons ronds ou ovales aussi personnalisés que colorés. Décoiffant!

Serigraf Ball n'a rien d'un géant mondial, mais sa passion pour le ballon est, elle, largement partagée par les milliards de personnes qui savourent les exploits de nos footballeurs durant le Mondial brésilien. "Lorsque l'on a créé notre entreprise, il y a cinq ans on s'est posé cette question: quel est l'objet auquel on aimerait donner un coup de jeune, une nouvelle image? explique Simon Mutschler, 28 ans, et cofondateur de l'entreprise avec Louis-Bernard Guillizzoni. Lui est footballeur, moi rugbyman. Nous nous sommes dit que le ballon, rond ou ovale, pouvait être un support intéressant, attractif et populaire. Un bon vecteur de communication pour les clubs de sport ou les entreprises qui investissent dans ce domaine." Bingo! "Au début, on a fait travailler un graphiste et créé notre marque Kube. Puis on a eu des clients, Vittel ou Ouest France, qui nous ont demandé si on pouvait produire des ballons personnalisés pour eux." La bonne idée était là.

En quatre ans, le duo multiplie par trois son chiffre d'affaires, et étoffe sa palette graphique avec un designer et son équipe avec un salarié. Antoine Pipaud actuellement en Inde et au Pakistan avec Louis-Bernard Guillizzoni. "On produit 100 000 ballons par an ", résume Simon Mutschler. Les clients de Serigraf Ball? Des clubs de Ligue 1, comme Bordeaux, Montpellier, Lens, Monaco, de Pro D2, ou de TOP 14 ( Le LOU Rugby), des entreprises comme Kappa, LVMH, Subway... Des pointures. "Aujourd'hui, on attaque la grande distribution, précise Valentin en contrat d'alternance chargé de la partie commerciale. Auchan, Intersport, Jouets CLub font appel à nous."

Ballons multicolores (300 couleurs pour une de leur création, un record du monde), ballon phosphorescent, ballon vintage aux effigies du club... "Notre plus, c'est d'être capable de faire leur ballon à eux, explique Valentin. A 50, 100, 300 exemplaires ou plus." Recette du succès: innovation, créativité et?... "On sécurise nos clients, ajoute Simon. Ils passent commande, on échange sur le graphisme du ballon, ils valident le projet, et on se charge de le faire produire et livrer en temps et en heure." Leurs ballons sont fabriqués à la main, au Pakistan et en Inde, et sont garantis sans travail des enfants. "C'est un engagement sur la qualité et sur des valeurs partagées par notre fournisseur, explique Simon. On connaît ses contraintes, son métier, on s'est même formés en atelier avec lui! Lui connaît nos exigences sur la qualité et les délais. On a tissé avec lui une relation humaine." La preuve? " On ne dort plus à l'hôtel quand on va là-bas, on dort chez eux et on a été invités à leur mariage l'an passé!"

David Pouilloux
Nantes Métropole
Journal de la communauté urbaine de Nantes